Les pinceaux pour l'aquarelle

Rédigé par ThirionJ - - 10 commentaires

Un choix difficile 

Choisir ses pinceaux pour l'aquarelle

Lesquels choisir, tout va vite dépendre des techniques pratiquées.

Il y a une panoplie de modèle, voici quelques conseils et suggestion pour vous aider à faire votre choix...

 

Sommaire

Introduction

Vous débutez à l’aquarelle et le choix des pinceaux demeure une interrogation?

Souvent la tendance est de se fournir d’une panoplie de modèles …

Vous vous rendrez vite compte que les trois quart ne servent à rien.

Ce n’est qu’en pratiquant l’aquarelle, que petit à petit vous comprendrez leurs différentes utilités et que votre choix se limitera à vos préférés.

Beaucoup de paramètres vont orienter votre choix, comme : la technique, le choix du sujet, le grain du papier, les envies personnelles, etc.

On prend vite ses habitudes pour au final utiliser un pinceau plutôt qu’un autre.

Presentation

A l’aquarelle le pinceau peut jouer plusieurs rôles,

  • il peut servir de réservoir et apporter l’eau sur le papier, mais il peut aussi l’absorber,
  • il peut apporter les pigments, mais aussi les reprendre.

Les plus courants sont les pinceaux ronds, il existe une gamme du plus petit jusqu’au plus gros, vous trouverez aussi différents modèles comme :

Les plus souples ou les plus rigides, aussi des plus nerveux, des courts, des longs …

Le choix est vaste et il vaut mieux s’achalander au fur et à mesure des besoins ou des envies et si l’on a aucune expérience vous trouverez ci après quelques idées et effets pour vous orienter.

Plutôt que des conseils, voici quelques présentations et suggestions d’utilisation de certains d’entre-eux.

Attardons nous un peu sur les pinceaux plats

Ces pinceaux offrent de nombreuses opportunités dans le travail de l’aquarelle et peuvent quelquefois « ouvrir des portes » dans certaines situations.

Les pinceaux plats

  • Un de leurs avantages est qu’ils donnent des contours nets, surtout quand ils sont employés sur papier sec.
  • Dans les représentations plus architecturales, ils permettent d’obtenir des effets rectilignes et des lignes droites.
  • Ils posent des frontières nettes et précises quand il est nécessaire de séparer des éléments.
  • Ils peuvent aussi servir pour représenter les angles comme pour les toits, les fenêtres, les escaliers, les barrières, etc.

Dans cette catégorie on retrouve aussi les spalters qui peuvent couvrir de grandes surfaces et servent aussi souvent pour mouiller votre papier

Quelques exemples et exercices

Exercice 1 – Deux tons sur zone sèche.

Deux tons sur zone sèche.

Après avoir humidifié mon pinceau entièrement,

  • Je pose un peu de pigment bleu sur une de ses extrémités et un peu de pigment jaune sur l’autre extrémité.
  • Je pose mon pinceau bien à plat sur un papier sec et je le tire de gauche à droite.

J’obtiendrai un effet ou les bords supérieurs et inférieurs restent bien nets tandis que mes pigments tout en restant distincts se confondent légèrement.

Suivant les différentes propriétés des pigments employés les deux tons resteront distincts ou à l’inverse auront tendance à légèrement se mélanger

Un jaune et un bleu pourront ainsi virer au vert dans certaines conditions , mais pourront aussi rester côte à côte sans trop se mélanger

C’est intéressant de faire quelques bouts d’essais sur une feuille séparée avant de vous lancer directement sur l’aquarelle

Exercice 2 – Deux tons sur zone humide.

Deux tons sur zone humide, utilisation de deux pigments transparents

Je refais le même exercices mais je l’exécute sur une zone humide,

  • L’ensemble sera fondu, les couleurs resteront distinctes mais sans frontières nettes,
  • Elles se mélangent mutuellement,
  • Toujours bien sûr en fonction aussi des propriétés des pigments employés.

Ici se sont deux pigments transparents.

Le fait de travailler sur une surface humide entraînera automatiquement une fusion immédiate entre vos pigments.

Ils auront aussi tendance à varier dans le leur valeur car ils se feront absorber par l’eau et le papier beaucoup plus vite, les contours seront donc moins nets et beaucoup plus fluides

Intéressant dans le travail de la vague par exemple

Exercice 3 – Trois tons sur zone sèche

Trois tons sur zone sèche, utilisation de trois pigments, du bleu, du jaune et du rouge.

Je vais ici disposer trois pigments sur mon pinceaux au teintes proches mais distinctes,

  • du bleu,
  • du jaune,
  • et du rouge

Le mélange entre ces trois tons se fait naturellement, mais laisse une frontière distincte qui peut être intéressante dans certains cas ou les couleurs doivent rester très proches mais distinctes.

Quand les couleurs doivent rester distinctes ce procédé sur zone sèche fonctionne assez bien , mais il faut l’employer sur des petites surfaces, comme des bâtiments, mobilier, …

Les traits restent assez précis sans trop déborder et offrent une impression linéaire.

Exercice 4 – Mélange deux tons sur zone sèche.

Mélange deux tons sur zone sèche, utilisation des pigments bleu et jaunes.

Mélange de deux couleurs étalés sur une zone sèche avec un pinceau plat

Dans cet exemple,

  • Je trempe une fois mon pinceau dans le pigment jaune, ensuite directement dans le bleu,
  • J’étends alors cet ensemble sur mon papier

Le mélange des deux pigments me donne un vert nuancé tantôt de bleu, tantôt de jaune.

Cet exercice est assez aléatoire, il dépendra de la quantité de pigments déposées sur le pinceaux , du degré d’humidité du papier…

C’est en le réalisant plusieurs fois que l’on arrivera  à maîtriser son emploi

Ensuite c’est votre imagination qui donnera à cet effet son rôle dans la peinture, en jouant avec les différentes possibilités on pourra aussi bien créer des végétaux que des bâtiments par exemple.

L’exercice n°5 Exercices de formes

Voici quelques idées pour réaliser des petites compositions à l’aide de vos pinceaux plats

Exercices de formes

Surtout ne vous mélangez plus les pinceaux et réalisez tout un tas d’effets …

C’est quelquefois important d’utiliser les bons outils pour pouvoir réaliser certains sujets.

Inutile de passe des heures a essayer de faire des traits droits avec un pinceau rond alors que les biseaux et les plats vous aideront à réaliser ceux ci presque parfaitement.

On peut aussi s’amuser avec ceux ci en formant des formes plus structurées, et plus géométriques.

Trempés dans plusieurs couleurs, il laisseront des effets surprenants et amusants, il suffit ensuite de mettre ces exercices de formes en scène dans vos peintures.

Conclusion

Maintenant chacun trouvera l’occasion d’utiliser ces pinceaux plats, ils peuvent être des amis pour représenter des matières végétales ou des effets d’eau, dans les portrait ils sculptent les volumes du visage en donnant un certains rythme ou dans le travail des cheveux.

Les aquarellistes qui travaillent plus dans l’abstrait les utilisent souvent pour représenter des aplats.

En bref, quand on les a apprivoisés il est difficile de s’en passer, ils deviennent indispensables et on prend vite l’habitude de s’en servir autant, si pas plus, que les pinceaux ronds.

Conseil : » Pour pratiquer ce genre d’exercices mieux vaut utiliser une palette indépendante, car il est évident que les couleurs se salissent les unes les autres . «

Lecture

  • Le magasin BLICK aux états Unis propose une gamme vraiment variée de matériel artistique dont l’aquarelle, il y a un grand choix de pinceaux notamment dans la gamme des pinceaux plats, les prix sont très intéressants, il est possible d’acheter en ligne.
  • Voici quelques conseils et généralités sur les pinceaux, les ronds, leurs entretiens et aussi comment les utiliser avec quelques exemples d’effets variés.

10 commentaires

Avatar Gravatar

#1  - Joëlle Thirion a dit :

Et vous, quels sont vos chouchous chez les pinceaux?? vos expériences nous intéressent et vos idées aussi…


Avatar Gravatar

#2  - Josiane Leveque a dit :

J'utilise surtout, les pinceaux plats biseautés, la langue de chat, le pinceau à réserve mais en poils mixes.
Merci pour vos cours, ils sont bien intéressants et on apprend toujours! Amitiés, Josiane


Avatar Gravatar

#3  - Annick a dit :

Merci pour cet article, jusqu'à maintenant je me servais du pinceau plat seulement pour faire des retraits, quand à mon pinceau langue de chat je ne l'ai pas encore utilisé …


Avatar Gravatar

#4  - Carine a dit :

Un autre site super pour du matériel artistique à Londres : http://www.jacksonart.com. Un magnifique catalogue en ligne, un service très rapide et impeccable (j'ai été livrée en 3 jours).


Avatar Gravatar

#5  - Mandarine a dit :

Connaissez-vous les pinceaux Escoda ? Ils sont assez chers mais ceux qui l'utilisent disent que ce sont les meilleurs pinceaux au monde. C'est une marque espagnole avec une gamme très étendue. Je m'en procurerai dès que je pourrai. Cdt


Avatar Gravatar

#6  - Mary a dit :

muy bueno tu curso, gracias!


Avatar Gravatar

#7  - Nanette a dit :

Merci pour tous vos précieux conseils!!


Avatar Gravatar

#8  - Lachenal Marianne a dit :

J'utilise surtout le spalter pour le fond, le pinceau plat de 1,5cm et des pinceaux fins.


Avatar Gravatar

#9  - Gégé a dit :

Quelle excellente pédagogue vous faites ! Merci pour tous ces bons conseils


Avatar Gravatar

#10  - Peter Glow a dit :

Merci pour cet article


Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot mnql ?