Des blancs avec le masking ou gomme liquide

Rédigé par ThirionJ - - Aucun commentaire
Le masquage

Pour des espaces blancs net et bien délimités, utile pour préserver de très petites ou fines zones.

Drawing gum, le Masking fluid, fluide masquant, Gomme liquide …

Quelques conseil bien utiles pour une bonne utilisation du procédé de masquage dans vos aquarelles.

 
Blanc masking

Procédé du masquage

Etendez sur votre support papier du blanc masking, aux endroits que vous voulez garder blanc, utilisez de préférence de vieux pinceaux usagés.

  • Laissez bien sécher (plus ou moins dix minutes) avant d’entamer votre travail.
  • Commencez votre aquarelle sans vous soucier du masking posé sur le papier, lorsque celle-ci est terminée et bien sèche, enlevez le avec une gomme ou le bout de votre doigt.
  • Le masking laisse des surfaces blanches bien nettes qui peuvent quelquefois être dérangeantes, mais il peut être utile pour préserver de très petites ou fines zones comme des cheveux, les étamines d’une fleur ou encore quelques flocons.

Composition : Le blanc masking est une gomme liquide à bases de caoutchouc naturel (latex stabilisé à l’ammoniaque, cela explique son odeur !).

Pour compléter ce cours sur le masquage des blancs à l’aquarelle, je vous conseille ce petit pdf en anglais sur l’utilisation du « Masking Fluid«

Le masque « masking » vidéo

Vidéo sur la préservation de blancs avec la technique du masque

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot tiet ?